Le Ministère de la Crise du Logement s'est fixé comme objectif de lancer en Belgique un vaste mouvement pour le droit à l'habitat. La base a été jetée l'hiver dernier lorsque plusieurs organisations et associations bruxelloises, s'inspirant notamment des exemples parisiens, ont décidé d'unir leurs forces. Dans ce cadre, une série de rencontres a été organisée avec des groupes qui oeuvrent pour le droit à l'habitat. Ces rencontres se déroulent au 123 rue Royale à Bruxelles.

La première action était l'occupation du cloître du Gésù à Saint-Josse. Après leur expulsion, les habitants ont occupé un autre bâtiment situé quelques rues plus loin, au 123 rue Royale. Depuis le départ, les habitants sont aujourd'hui des partenaires actifs du Ministère de la Crise du Logement.

A côté de cet engagement, leur objectif est avant tout de construire un projet de cohabitation tout à fait unique. Des gens aux parcours et aux origines très divers, dont d'anciens habitants de la rue, artistes, étudiants, sans papiers, structurent chaque jour une nouvelle manière d'habiter ensemble dans la solidarité.

Le jeudi 29 novembre, les habitants du 123 rue Royale ont le plaisir de vous inviter chez eux.
A 19h30 : présentation de "123 logements", le projet des habitants de la rue Royale.
A 21h : concert du groupe 123 a clock, un groupe de rock constitué pour l'occasion par les habitants eux-mêmes.