http://www.dhnet.be/infos/faits-divers/article/195528/bruxelles-aime-les-cameras.html

Leur nombre en ville sera largement doublé pour obtenir 214 caméras 360° haute définition. Tous les emplacements !

La liste de toutes les caméras !

BRUXELLES La vidéosurveillance sera plus que jamais un élément déterminant contre l'insécurité. Selon nos infos, la direction générale de la police de Bruxelles- Capitale-Ixelles, en accord et soutenue par les autorités compétentes de Bruxelles et Ixelles, finalise un projet ambitieux visant à doubler les caméras de sécurité en ville. Encouragé par le rôle déterminant de celles-ci en 2006 lors de l'identification des meurtriers présumés de Joe Van Holsbeeck à la gare Centrale, le chef de zone, Roland Vanreusel, fait de la vidéosurveillance un de ses derniers chevaux de bataille avant son départ le 1er juillet prochain.

En 2007, ces caméras, utilisées comme élément d'identification d'un suspect et de preuve devant les tribunaux, sont intervenues de façon décisive dans plusieurs dizaines d'enquêtes judiciaires. Et ce sera plus que jamais le cas en 2008. La liste complète des nouvelles implantations est définitive. À la lecture du document, chacun peut constater que le nombre est carrément doublé; il passera de 94 à 214. L'outil Big Brother sera plus que jamais présent à Bruxelles.

Manneken Pis devra se voiler

Visiblement, le choix d'implantation répond à quatre priorités absolues : l'insécurité, les incivilités, le roulage et le maintien de l'ordre.

Un axe comme la rue Royale sera couvert par quatre caméras high- tech. Dans certains quartiers, plus un mètre carré de voie publique n'échappera à la surveillance vidéo. Dorénavant, Manneken Pis, s'il est pudique, devra se cacher... mais sera mieux protégé qu'autrefois : la police souhaitait une caméra à hauteur de la rue de l'Étuve, ce sera fait.

Pour la direction de PolBru-Ixelles, le placement en nombre de caméras supplémentaires s'imposait à proximité d'objectifs stratégiques comme l'ambassade des USA (qui sera visée par une caméra installée rue Guimard); l'Otan (deux caméras sans compter l'approche des accès); les institutions européennes (une douzaine au total) et le pourtour de la zone neutre : "De la même façon que les meurtriers de la gare Centrale n'auraient jamais été identifiés sans les caméras, celles-ci ont joué un rôle essentiel dans l'alerte terroriste de fin 2007", dit-on au Marché-au-Charbon.

La vidéosurveillance s'installe dans les cités

Ensuite, les implantations vont répondre au souci d'encore mieux gérer le trafic urbain : c'est la raison de caméras de surveillance (donc pas flasheuses) dans l'avenue de Versailles, la chaussée de Vilvorde, l'avenue du Port, etc.

Nombre de caméras nouvelles viseront la sécurité du commerce. Ainsi, rue de Laeken (théâtre de faits criminels graves en 2005) mais aussi rues Marie-Christine, De Wand, Haute, de la Toison d'Or, chaussées de Wavre et d'Ixelles, cimetière d'Ixelles, etc. Pour le même motif, les galeries commerçantes (Roi, Reine, Princes) auront chacune leur caméra.

Insécurité encore : avec des caméras dans des quartiers comme la rue du Vautour, la rue d'Anderlecht, la rue de la Querelle (deux caméras sur la seule plaine de jeux !), l'arrière du Théâtre flamand, etc., la police veut surveiller, identifier et démanteler les bandes urbaines.

L'objectif est aussi de combattre certains phénomènes délinquants comme les vols dans voitures (ainsi, deux caméras pour Pachéco) et les agressions (Mont-des-Arts).

Enfin, la surveillance caméra s'installe dans les cités de logements sociaux : il y aura des caméras directement reliées à la police, à hauteur des blocs du Foyer bruxellois de la rue du Rempart des Moines, et trois caméras pour surveiller 12 blocs d'habitations de la Cité Modèle.

La liste complète des 214 caméras est disponible sur le site dh.be.

© La Dernière Heure 2008