http://www.lalibre.be/index.php?view=article&art_id=449612

Je m'intéresse de près au projet de l'ASBL Woningen 123 logements, car il s'agit d'habitat communautaire", affirme Françoise Dupuis (PS), secrétaire d'Etat bruxelloise au Logement et à l'Urbanisme, en réaction aux déclarations de la Ville de Bruxelles (LLB 30/9). "J'ai lancé un appel à projets récemment. Ce projet est rentré. Pour moi, c'est un projet qui a pignon sur rue et qui est tout à fait valable puisque l'ASBL et la Région wallonne (propriétaire du bâtiment sis au 123 rue Royale) ont conclu un contrat d'occupation temporaire. Ce projet est en outre coordonné par la Fédération bruxelloise des unions de locataires (Febul)", poursuit-elle.

Autre argument avancé par les autorités locales Yvan Mayeur (PS) et Hamza Fassi-Fihri (CDH) qui hérisse Françoise Dupuis : le fait qu'on ne puisse pas habiter dans un immeuble de bureaux. "Rien en matière de législation urbanistique ne dit qu'on ne peut pas habiter un bureau. En aucune manière le fait qu'il s'agirait d'un bureau ne peut susciter une réaction comme quoi on n'inscrit pas les gens, on ne les aide pas, etc. D'autant que la Région wallonne a réalisé des douches, des équipements..." fulmine-t-elle. Enfin, Françoise Dupuis rappelle que la Région bruxelloise compte près de 1,5 million de mètres carrés de bureaux vides alors que la crise du logement est de plus en plus prégnante.

Un bras de fer musclé, disait-on dans notre édition d'hier... Au sein du PS aussi... ?