Il y a deux ans, nous occupions le bâtiment situé au 103 boulevard de Waterloo. Depuis notre expulsion, ce bâtiment est toujours vide. La crise du logement, la crise économique, ne fait que s'accentuer. D'ici la fin de l'année, on prévoit 20 millions de chômeurs en plus dans le monde, tandis que plus d'un milliard d'êtres humains vit avec moins de 1 $ par jour!

Cela fait des années que l'on constate la pseudo impuissance du politique quand il s'agit de s'attaquer aux problèmes sociaux et sa toute-puissance quand il s'agit, comme aujourd'hui, de verser des milliards aux banques pour sauver le système capitaliste.

Le gouvernement belge, par l'intermédiaire de son ministre des "Phynances" Didier Reynders, débloque 16 milliards d'Euros pour sauver les banques. Mais rien pour augmenter les salaires ou les allocations sociales, rien pour le logement alors que des milliers d'immeubles vides sont à l'abandon et que 35.000 familles sont dans l'attente d'un logement social à Bruxelles.

Pendant ce temps, Monsieur Reynders, ministre de tutelle de la "Régie des bâtiments", ne daigne même pas recevoir des représentants de locataires, malgré de nombreuses demandes de rencontre avec son cabinet, afin d'occuper des logements vides de la Régie...

31343220_p

Un pays qui aide ses banquiers
peut très bien aider ses locataires!

Nos principales revendications:

* Augmentation des revenus du travail et de remplacement;
* Diminution des loyers;
* Pas d'expulsion sans relogement;
* Occupation des maisons vides;
* Et seulement 3.500.000.000 € pour construire immédiatement 35.000 nouveaux logements à "loyer modéré".

COLLECTIF 103 ASBL
56 rue de Prévoyance à 1000 Bruxelles
Tél./Fax: 02.512.87.44
Email: collectif103@yahoo.fr

[Asbl fédérant les associations suivantes : Syndicat des Locataires, Union des Locataires Marollienne,
Union des Locataires de Saint-Gilles, Comité Général d'Action des Marolles, Bij Ons / Chez Nous,
Collectif COLERe et les Occupants du 103.]