Ce matin nous avons organisé une manifestation devant le 103 Bd de Waterloo à 1000 Bruxelles afin de marquer le deuxième anniversaire de son occupation. Depuis notre expulsion en novembre 2006, ce bâtiment est toujours vide, comme des milliers d’autres à Bruxelles.

Combien de sans abri mourront dans la rue cet hiver, combien de familles croupiront encore dans des taudis surpeuplés et non chauffés (35.000 familles sont dans l’attente d’un logement social à Bruxelles).

DSC04172_small

[Photo Joëlle Reynaud]

Notre action visait également à mettre en relation la question du logement avec la crise économique et financière générale qui secoue le monde capitaliste. D’ici la fin de l’année, on prévoit 20 millions de chômeurs en plus dans le monde, tandis que plus d’un milliard d’êtres humains vit avec moins de 1 $ par jour!

Cela fait des années que l’on constate la pseudo impuissance du politique quand il s’agit de s’attaquer aux problèmes sociaux et sa toute-puissance quand il s’agit, comme aujourd’hui, de verser des milliards aux banques pour sauver le système capitaliste.

DSC04184_small

[Photo Joëlle Reynaud]

Après avoir symboliquement distribué des billets de banque aux riches et des confettis aux pauvres, nous nous sommes dirigés vers les bureaux du MR ("Mouvement Réformateur", parti "libéral" actuellement au gouvernement) afin d’être reçus par Monsieur Reynders, ministre des "Phynances", qui offre allègrement des chèques en blanc aux banquiers, mais est également ministre de tutelle de la "Régie des Bâtiments", dont de nombreux logements restent désespérément vides.

Comme Monsieur Reynders n’était pas présent, pris sans doute par la recapitalisation de la banque KBC (un nouveau petit chèque de 3,5 milliards d’euros a été signé à cette occasion), nous avons été reçu par un fonctionnaire "responsable de l’aide aux victimes", ce qui tombait bien puisque nous sommes tous victimes du système capitaliste.

DSC04204_small

[Photo Joëlle Reynaud]

"Il fallait sauver les épargnants", nous a-t-on expliqué et c’est vrai, qu’avec nos plantureux revenus de 1.350 € maximum par mois (80% des Belges), il nous faudrait travailler plus de 200 ans pour atteindre le plafond de 100.000 € d’épargne bancaire!!! Le "Collectif 103" sera reçu prochainement par le MR afin de discuter de l’occupation des logements de la "Régie des Bâtiments" et ils vont évidemment transmettre nos revendications aux principaux responsables...

Un pays qui aide ses banquiers
peut très bien aider ses locataires!

Nos principales revendications:

* Augmentation des revenus du travail et de remplacement;
* Diminution des loyers;
* Pas d’expulsion sans relogement;
* Occupation des maisons vides
* Et seulement 3.500.000.000 € pour construire immédiatement 35.000 nouveaux logements à "loyer modéré".

DSC04188_small

[Photo Joëlle Reynaud]

COLLECTIF 103 ASBL
56 rue de Prévoyance à 1000 Bruxelles
Tél./Fax: 02.512.87.44
Email: collectif103@ yahoo.fr

[Asbl fédérant les associations suivantes: Syndicat des Locataires, Union des Locataires Marollienne, Union des Locataires de Saint-Gilles, Comité Général d’Action des Marolles, Bij Ons / Chez Nous, Collectif COLERe et les Occupants du 103.]

manif_col_103___27_10_2008_006_small manif_col_103___27_10_2008_039_small manif_col_103___27_10_2008_060_small manif_col_103___27_10_2008_064_small manif_col_103___27_10_2008_071_small manif_col_103___27_10_2008_078_small manif_col_103___27_10_2008_093_small manif_col_103___27_10_2008_118_small

[Photos Willy Sandra]