http://www.telebruxelles.net/portail/info/-communale-bruxelloise/schaerbeek/20015-roms-du-ccn-evacues-lundi

Les Roms devront en principe quitter lundi le bâtiment du Centre de Communication Nord (CCN), situé à proximité de la gare du Nord, dans lequel ils logent depuis quatre mois. Leur départ fait suite à une ordonnance d'expulsiondu tribunal. Un huissier de justice les en a informés jeudi, a confirmé le cabinet du Secrétaire d'État Bruno De Lille, responsable du bâtiment CCN.

ASILE
On ne sait pas encore où ce groupe d'environ 30 personnes pourra se rendre ensuite. Fedasil, l'agence fédérale en charge de l'accueil des demandeurs d'asile, avait déjà fait savoir que la plupart des familles n'étaient pas admissibles à l'asile. "Deux familles avaient droit à l'asile et pouvaient loger dans un centre mais elles ne s'y sont pas rendues", a déclaré Mieke Candaele de Fedasil.

AUCUNE SOLUTION

En avril, deux des familles de Roms sont retournées volontairement dans leur pays après une visite de Bruno De Lille, de Fedasil, du département des Affaires étrangères et de l'ASBL Foyer, une organisation qui a beaucoup d'expérience avec les Roms. Aucune solution n'a par contre été trouvée pour les autres familles.

FEDASIL CRITIQUEE

Dans une réaction diffusée jeudi soir, le cabinet de M. De Lille a critiqué l'attitude de Fedasil. L'agence fédérale chargée de l'accueil des demandeurs d'asile "refuse toujours obstinément de prendre en charge ces familles avec enfants en bas âge et bébés, là où la réglementation relative à l'octroi d'une aide matérielle à un étranger mineur qui séjourne avec ses parents illégalement dans le Royaume l'y oblige", souligne-t-il. "Tant le médiateur fédéral, qui s'est saisi du dossier, que le délégué général aux droits de l'enfant, ont estimé que la solution se trouve dans les mains de Fedasil", ajoute le secrétaire d'Etat. (Belga)