http://www.ieb.be/-Bem-267-

DOSSIER
Loyer ou manger ?

Les difficultés d’accès à un logement décent sont, avec la crise économique et surtout le manque d’emplois pour les personnes peu qualifiées, un des deux principaux facteurs qui conduisent à la précarité des personnes.

Ce numéro fait le tour de la question de l’accès au logement : Code du logement, logement social, occupations précaires, droit au logement, encadrement des loyers, accueil des sans-abri...

Pour Inter-Environnement Bruxelles, la solution passe d’une part, par une politique plus volontariste de production de logements publics exclusivement locatifs et destinés en priorité aux ménages à faibles revenus et, d’autre part, par la mise en place d’un système de régulation des prix sur le marché locatif privé.

En attendant, d’autres formes de solidarité et d’autres formes d’habiter s’organisent, se vivent et s’expérimentent. Dans la foulée du dossier sur l’« Habitat léger et mobile », sorti plus tôt cette année, nous prolongeons la réflexion sur ces expériences dans ce numéro, tout en pointant les travers de certaines législations actuelles qui, plutôt que d’encourager les alternatives, constituent autant d’entraves et d’embûches pour les ménages en quête d’un logement meilleur.

Bruxelles en mouvements n°267 – Novembre-décembre 2013

Publié le mardi 3 décembre 2013, par  IEB

Le dossier de ce numéro consacré à la précarité liée au logement a été réalisé en toute indépendance avec le soutien du Secrétaire d’État au logement de la Région de Bruxelles-Capitale.

  • Ce cher logement
  • Normes du logement : de la précarité à l’exclusion
  • Le Gesù : un habitat collectif et solidaire en crise
  • Logement social : la piste des occupations conventionnées
  • « Eh bien venez une fois chez chez moi, venez voir en hiver… »
  • Statut cohabitant, pauvreté et droit au logement
  • Allocation-loyer : situation actuelle et enjeux pour demain
  • Pierre d’Angle : un asile de nuit au cœur des Marolles
  • Pour aller plus loin

Lectures

  • PEROU : un pôle d’expérimentation des ressources urbaines

Éditorial

  • Gesù : la brutalité comme ultime aveu d’impuissance ?